• Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • Accueil
  • Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • (450) 474-4161

    Clinique Vétérinaire de Mascouche » Fiches d'informations » Diabète mellitus chez le chat

    Diabète mellitus chez le chat

    Le diabète mellitus, communément appelé diabète sucré, est la 2e maladie endocrinienne la plus fréquente chez le chat gériatrique et résulte en une destruction progressive des cellules pancréatiques produisant l’insuline. L’insuline est une protéine qui permet à la cellule d’utiliser le glucose comme nourriture. Sans insuline, le glucose s’accumule dans le sang sans pouvoir nourrir les cellules. Ces dernières envoient des signaux au corps lui signalant le manque de nourriture, ce qui déclenche l’utilisation des réserves sous forme de glycogène dans le foie au début, puis les graisses, et en dernier les muscles. Le chat est toujours affamé, mais perd du poids. Les reins, voyant le taux de glucose augmenter dans le sang, libèrent le surplus dans l’urine, ce qui fait un appel d’eau et augmente le volume des urines.

    Les signes cliniques les plus fréquents que vous pouvez remarquer à la maison

    Les tests diagnostiques
    Avant de commencer le traitement, il faut confirmer que votre chat souffre bel et bien de diabète et s’assurer qu’il n’a pas de conditions concomitantes qui pourraient modifier le traitement.

    Le traitement
    Le traitement d’un chat diabétique demande un engagement de temps important de la part du propriétaire, puisque c’est ce dernier qui aura à faire le plus de travail.

    Les suivis
    Pour décider du dosage à donner d’hypoglycémiants oraux ou d’insuline, il est nécessaire d’hospitaliser les chats et vérifier le glucose sanguin plusieurs fois par jour (courbes de glycémie). En effet, les besoins en médicaments diffèrent énormément d’un chat à l’autre et la réponse à tel ou tel médicament peut ne pas être satisfaisante dans certains cas. Une dose trop importante peut même avoir un effet catastrophique sur votre chat et peut même provoquer la mort. Il est donc primordial de bien monitorer un animal diabétique, surtout au début. Par la suite, certains propriétaires pourront eux-mêmes faire les courbes de glycémie à la maison lors des suivis.

    Des consultations de contrôle à intervalles réguliers avec le vétérinaire seront aussi nécessaires pour s’assurer que le traitement est adéquat, que le diabète est bien contrôlé et pour discuter des difficultés que vous pourriez rencontrer à la maison.

    Dans tous les cas, une bonne communication entre vous et votre vétérinaire est essentielle au bon déroulement du traitement de votre chat et l’engagement ne doit pas être pris à la légère.

    Les complications les plus fréquentes

    La grande majorité des complications se produisent lorsque le diabète est mal contrôlé.

    Fiche imprimable pour courbe de glycémie