• Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • Accueil
  • Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • (450) 474-4161

    Le parvovirus

    Qu’est-ce que le parvovirus?

    Le parvovirus est un virus très grave affectant les canidés. Les chiots de moins de 6 mois sont particulièrement vulnérables au virus, et les chiens de race Doberman, Rottweiler et Labrador sont d’autant plus prédisposés.

    La transmission se fait par voie oro-nasale via des selles contaminées. La période d’incubation (période entre le moment de l’exposition au virus et l’apparition des symptômes) est plutôt courte, soit de 3 à 7 jours.

    Symptômes et dépistage

    Le parvovirus s’attaque à la muqueuse intestinale, ce qui provoque des problèmes de vomissements et diarrhées sévères, parfois avec sang. L’animal souffrira également de fièvre, d’anorexie et de déshydratation. Si non traités, ces problèmes peuvent rapidement mener à la mort du chien.

    Si votre animal manifeste ces symptômes et que le vétérinaire suspecte que le parvovirus est en cause, un test de dépistage peut rapidement être exécuté. Il suffit de récolter un échantillon de selles pour procéder au test et obtenir les résultats en quelques minutes seulement.

    Traitement et pronostic

    Nous recommandons d’hospitaliser le chien souffrant du parvovirus afin de lui prodiguer les soins intensifs nécessaires pour le supporter pendant qu’il combat le virus, ce qui peut prendre souvent plusieurs jours. Malheureusement, il n’existe aucun médicament pour stopper le virus directement.

    Lors de l’hospitalisation de l’animal, des fluides (par voie intra-veineuse de préférence) lui seront administrés afin de corriger sa déshydratation et ses déséquilibres électrolytiques. Le vétérinaire lui donnera aussi des médicaments anti-vomitifs, ainsi que des antibiotiques, afin de réduire les infections bactériennes secondaires. Si l’état de l’animal le permet, de nombreux petits repas à base d’une nourriture faible en gras et hautement digestible lui seront offerts. Tant que les vomissements sont contrôlés, les portions seront tranquillement augmentées pour s’approcher graduellement d’une portion normale. La diète utilisée doit être stricte, c’est-à-dire qu’aucune autre sorte de nourriture ou gâterie ne devrait être utilisée pendant qu’un chien combat un parvovirus.

    Nos vétérinaires feront un suivi serré de l’état de l’animal, car le combat contre le parvovirus peut être houleux. Parfois, tout semble aller pour le mieux, alors que le lendemain, tout dégringole. À l’inverse, un chien affecté peut sembler à l’article de la mort un jour, puis remonter spectaculairement le lendemain.

    Le pronostic du parvovirus demeure donc réservé en tout temps. Même si tous les soins sont administrés adéquatement à l’animal atteint, il arrive que malheureusement, ce dernier perde son combat.

    Prévention

    Lorsqu’un animal a eu un diagnostic de parvovirus, nous recommandons au propriétaire de l’animal de désinfecter tout l’environnement du chien (plancher, murs, accessoires, jouets, extérieur, etc.) avec de l’eau de javel diluée 1:30, et ce afin de diminuer les risques d’infection d’un autre animal. Le chiot ayant survécu au parvovirus est quant à lui immunisé à vie. Toutefois, le virus demeure résistant dans l’environnement pour environ 6 mois. C’est pourquoi, par sécurité, nous recommandons d’attendre environ un an avant d’introduire un nouvel animal dans le même environnement, le cas échéant.

    La vaccination est efficace contre le parvovirus. Chaque chiot devrait être vacciné dès l’âge de 6 à 8 semaines, puis mensuellement jusqu’à 16 semaines ou plus. Les adultes en contact avec un animal souffrant du parvovirus ou avec le même environnement doivent aussi avoir leurs vaccins à jour!

    Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à communiquer avec nous!