• Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • Accueil
  • Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • (450) 474-4161

    Clinique Vétérinaire de Mascouche » Fiches d'informations » Aliments ou produits toxiques pour les animaux – Résumé

    Aliments ou produits toxiques pour les animaux – Résumé

    Plusieurs aliments, médicaments ou produits peuvent parfois être bénins chez l’humain, mais toxiques, voire mortels chez nos compagnons à quatre pattes. En voici une liste non exhaustive.

    chien malade

    Tylénol, Tempra (acétaminophène) : Non conseillé chez le chien, les Tylénols sont carrément mortels pour un chat. Le chat ne possède pas les enzymes nécessaires au niveau de son foie pour métaboliser l’acétaminophène contenu dans ce médicament. Il en résulte une destruction massive de ses globules rouges, et la mort peut survenir dans les 48 à 72 heures. Si votre chat a ingéré ne serait-ce qu’un seul comprimé de Tylénol, consultez rapidement un vétérinaire.

    Advil (ibuprofène), Aspirine (acide acétylsalicylique) : Quoique plutôt inoffensifs chez les humains, ces médicaments sont difficilement digestibles chez nos animaux et peuvent causer notamment des ulcères au niveau de l’estomac ou des intestins. Ces ulcères peuvent mener à des hémorragies intestinales parfois sévères. Ces médicaments perturbent également la coagulation du sang, ce qui peut entraîner des saignements anormaux. Les animaux intoxiqués pourraient donc présenter des vomissements (parfois avec du sang), de la diarrhée (parfois noirâtre), une perte d’appétit et des douleurs abdominales. Selon le dosage, les reins et le foie peuvent aussi être touchés avec de graves conséquences.

    À l’occasion, le vétérinaire peut prescrire de l’Aspirine pour contrer certains problèmes de caillots de sang dans les vaisseaux (thromboses) ou pour d’autres types de problèmes cardiaques. Le dosage est alors suivi étroitement pour que le traitement se fasse en toute sécurité.

    De nos jours, il existe des anti-inflammatoires efficaces et sécuritaires qui peuvent être prescrits par un vétérinaire à vos animaux. Alors ne prenez pas de risques inutiles.

    Chocolat : À cause de la théobromine qu’il contient, le chocolat peut être toxique chez nos animaux. Plus la concentration en cacao est haute, plus la toxicité est sévère. Ceci dit, tout est question de dose. En savoir plus…

    Raisins : Quoique le mécanisme de toxicité demeure méconnu, on sait que les raisins peuvent causer une insuffisance rénale aiguë chez le chien. Les raisins secs sont plus toxiques que les frais. Les symptômes manifestés lors d’une intoxication sont des vomissements, de la diarrhée, une perte d’appétit et de la léthargie. Une hospitalisation avec fluides intraveineux est alors nécessaire. Les dosages toxiques sont aussi méconnus.

    Xylitol : Saviez-vous que la plupart des gommes «sans sucre» contiennent du xylitol? On retrouve ce produit en tant que succédané du sucre aussi dans d’autres types de sucreries, la pâte à dents et certains produits préparés. Ce produit peut provoquer une hausse drastique du taux d’insuline chez nos animaux menant à une hypoglycémie sévère. L’insuffisance hépatique et les troubles de coagulation peuvent également être créés. L’animal présentera de la faiblesse, une dépression, des tremblements, des convulsions, des vomissements, de la diarrhée, ce qui pourrait mener à la mort. Un traitement rapide doit être instauré. Consultez un vétérinaire!

    Oignons : Crus, cuits, déshydratés ou en poudre, les oignons peuvent créer de l’anémie chez les chats et les chiens pouvant potentiellement mener à la mort. L’animal présentera des muqueuses (gencives) pâles, de la faiblesse et parfois une urine brunâtre. L’ingestion d’ail, d’échalotes ou de ciboulette peuvent également causer ces symptômes.

    Café, thé : Provoquant des vomissements, de la diarrhée, de l’hyperactivité, une augmentation du rythme cardiaque et respiratoire (tachycardie et tachypnée), ainsi que des convulsions et des troubles nerveux, le thé et le café sont à proscrire chez nos animaux.

    Produits laitiers : Quoique non mortel, le lait peut causer des problèmes digestifs (vomissements, diarrhée) chez les animaux non habitués à en consommer. Le principe est qu’un chat ou un chien qui ne consomme pas régulièrement du lait va cesser de produire la lactase, soit l’enzyme servant à digérer les produits laitiers, ce qui pourrait provoquer les troubles digestifs.

    Marijuana : L’ingestion de marijuana peut mener à des symptômes de dépression, trouble de la démarche, tremblements, convulsions, dilatation des pupilles, hypotension et divers troubles nerveux. Une alternance de phases d’abattement et d’excitation pourra aussi être observée. Un traitement de support doit rapidement être instauré pour éviter les complications. L’intoxication par la fumée de cannabis est plus rare.

    Antigel : Avec son goût sucré, l’antigel attire principalement les chiens. Toutefois, quelques millilitres ingérés peuvent causer d’importants problèmes rénaux chez nos animaux. Aussitôt qu’une heure après l’ingestion, l’animal pourra d’abord présenter des troubles digestifs (vomissements, diarrhée) et neurologiques (état mental altéré, démarche anormale, dépression). C’est 24 à 96 heures plus tard que l’insuffisance rénale aiguë se manifeste. Dans le doute, il faut rapidement consulter un vétérinaire.

    Poison à rats : Malheureusement, les produits raticides n’attirent pas seulement les rats. Les chiens aussi peuvent ingérer ces produits, engendrant ainsi de graves conséquences. Les poisons à rats créent des troubles de la coagulation du sang. L’animal pourra donc d’abord présenter de petites taches rouges au niveau de ses muqueuses (ex. : gencives) ou de sa peau. Puis, s’il n’est pas traité, il pourrait mourir d’hémorragies en quelques jours. Un traitement à base de vitamine K rapidement instauré pourrait lui sauver la vie. Consulter nos vétérinaires!

    Boule à mites : Le naphtalène contenu dans les boules-a-mites peut créer de l’anémie chez les animaux qui l’ingèrent. En effet, cette substance endommage la structure des globules rouges de l’animal, ce qui mène à une destruction prématurée de ceux-ci. Soyez vigilants!