• Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • Accueil
  • Historique
  • Nos Services
  • Notre Clinique
  • Notre Équipe
  • Fiches d'informations
  • Nous Joindre
  • (450) 474-4161

    La coprologie

    Plus de la moitié des chiots et des chatons ont des vers intestinaux. En effet, la plupart sont contaminés avant leur naissance ou dans les jours qui suivent. Les animaux plus vieux peuvent aussi avaler des œufs en se promenant dans un environnement contaminé par des selles (pelouse, parc, etc).

    Aucun vermifuge ne traite en entier tous les types de parasites intestinaux. Selon l’espèce ou leur cycle de reproduction et de vie, les parasites seront sensibles à certains vermifuges et dans certains cas, plusieurs doses répétées devront être données pour tuer tous les parasites présents. Certains parasites peuvent même devenir résistants à certains vermifuges. C’est aussi pour ces raisons qu’il est possible que votre vétérinaire recommande une analyse de selles de contrôle après un programme de vermifugation.

    Certains vers intestinaux sont potentiellement transmissibles à l’humain (zoonose) et ils peuvent causer des problèmes de santé graves aux enfants, aux personnes âgées, aux femmes enceintes et aux personnes immunosupprimées (séropositives, greffées, etc).

    Il est plutôt rare de voir des parasites intestinaux à l’œil nu dans les selles de votre animal. En effet, le parasite adulte est dépendant de l’animal et s’il est expulsé, il meurt. Il n’est pas dans l’intérêt du parasite non plus de causer trop de problèmes à son hôte, puisque si ce dernier meurt ou est en trop mauvais état, le parasite ne peut survivre et se reproduire adéquatement.